Logo horizontal Marjorie Llombart Beyond Business Coaching pour entrepreneures et dirigeantes

L’impact de la relation à l’argent chez les femmes entrepreneures, dirigeantes et free-lance

Visuel article Relation à l'argent des femmes entrepreneures, dirigeantes et free-lance

70% des dirigeantes gagnaient moins de 1.500€ par mois en 2023 selon l’INSEE.

La principale explication : un chiffre d’affaires modeste avec trois-quarts des entrepreneures qui ne dépassent pas 50.000€ de CA annuel.

A l’opposé du spectre, seules 11% des dirigeantes déclarent se rémunérer plus de 3.000€ par mois.

Quand on sait que 40% des entreprises qui se créent ne vont pas générer suffisamment de liquidités, ce niveau de revenus aurait de quoi alarmer.

Pourtant, il n’y a pas de fatalité en matière d’argent. Avoir conscience des mécanismes à l’œuvre dans votre relation avec l’argent vous permet d’agir efficacement pour développer une entreprise prospère et pérenne.

LA RELATION À L’ARGENT, C’EST QUOI EXACTEMENT ?

La relation à l’argent est composée de tout ce que vous avez vu, entendu, ressenti et vécu lorsque vous étiez enfant. La majeure partie provient de la famille, mais les dimensions culturelle, religieuse et sociale comptent aussi.

En France et dans les pays catholiques, l’argent blâme la richesse, alors que dans les pays protestants elle est vue comme un signe de la grâce de Dieu.

C’est pour cela qu’aux Etats-Unis comme dans d’autres pays protestants, vous serez encouragée à gagner beaucoup d’argent. Vous pourrez annoncer fièrement que votre rémunération dépasse 5.000€ par mois sans passer pour une arrogante ni avoir peur d’être jugée négativement.

Culturellement, être élevée comme une petite fille sage à qui on demande de ne pas se mettre en avant parce que « ça ne se fait pas » n’aide pas non plus à être à l’aise avec l’argent à l’âge adulte pour affirmer ses ambitions ou tarifer vos prestations à la hauteur de vos talents. 

Si vous doutez de votre valeur, vous pouvez par exemple annoncer un prix à un client en vous excusant ou encore être immédiatement rattrapée par la peur de manquer à chaque dépense.

Si vous êtes mal à l’aise avec l’argent, vous pouvez avoir de la difficulté à investir pour développer votre activité ou éviter d’être en contact avec. Résultat : vous facturez en retard, ne relancez pas les impayés et l’argent ne rentre pas.

Au quotidien, cela donne :

  • Les impayés mal gérés par crainte de vexer le client
  • Annoncer des tarifs trop bas dictés par la guerre des prix par peur de perdre un deal
  • Une peur du manque d’argent empêchant tout investissement

Mais ne croyez pas que seules les personnes en manque d’argent ont des difficultés. On peut aussi avoir beaucoup d’argent entre les mains et être mal à l’aise avec l’argent.

J’ai accompagné des personnes qui vivaient dans l’abondance mais étaient malheureuses. Des entrepreneures qui avaient connu des phases d’hypercroissance vivaient dans l’angoisse et se perdaient dans une course au toujours plus d’où elles sortaient épuisées et perdantes.

D’autres ont été jalousées par leurs proches et ont subi une mise à distance de leur famille.

 

LE RAPPORT À L’ARGENT PARTICULIER DES FEMMES

Dans mon travail au quotidien avec mes clientes, j’observe que la plupart des femmes rencontrent des difficultés dans leur relation avec l’argent. Elles veulent plus d’argent pour avoir une rémunération à la hauteur de leur ambition, avoir un beau cadre de vie, pouvoir se former et continuer à investir dans leur entreprise, profiter des vacances en famille, mais elles se retrouvent souvent bloquées sur la façon de le recevoir.

Elles sont aussi souvent mal à l’aise pour parler d’argent avec leurs clients, leurs collaborateurs et leurs proches.

Pourtant historiquement, les femmes sont de bonnes gestionnaires car elles sont habituées à s’occuper de l’argent du foyer. Elles le sont moins en revanche pour en générer à la hauteur de leurs capacités. Et encore moins pour l’investir et le faire fructifier. Retour en arrière pour comprendre.

C’est en 1965 que les femmes sont autorisées à exercer une profession, à gérer leurs propres biens et à ouvrir un compte banque sans l’autorisation de leur mari. L’égalité de rémunération hommes-femmes pour un même travail n’est obtenue qu’en 1972 et ce n’est qu’au cours des années 80 qu’elles peuvent emprunter une somme d’argent en leur nom propre.

Le rapport des femmes à l’argent est donc différent de celui des hommes, car pendant des siècles ce sont ces derniers qui ont rapporté l’argent et ont créé des entreprises. Cela explique en partie les difficultés qu’ont les femmes à parler d’argent : « ça ne se fait pas de demander ». 

Les femmes ont aussi moins confiance en leurs capacités à comprendre le système financier et à investir. L’éducation et les médias ont leur part de responsabilité.

Sans culture générale financière à l’école ni role models inspirants, difficile de vous projeter dans une posture d’investisseuse, n’est-ce pas ?

Et puis, les femmes sont éduquées à être dans l’attente et non pas dans l’action – « l’attente de tout savoir avant de se lancer »… ce qui est impossible. Il y a donc une part de risque et d’innovation que les femmes n’ont pas l’habitude d’envisager et de mettre en œuvre…

 

DÉVELOPPER UNE MEILLEURE RELATION À L’ARGENT

Au-delà de l’argent en lui-même, c’est la qualité de la relation que vous entretenez avec lui qui détermine votre ressenti au quotidien.

Pour que l’argent soit au service de vos projets professionnels et de vos projets de vie, il y a besoin de pacifier votre relation à l’argent.

Car si vous avez l’impression que l’argent est une mauvaise chose ou que vous risquez de passer pour une personne intéressée si vous en gagnez trop, vous comprenez qu’il vous sera difficile de gagner beaucoup d’argent et de le vivre sereinement.

Alors, à quoi ressemblerait une relation équilibrée avec l’argent ?

Voici quelques points de repère non exhaustifs :

  • La capacité à vous procurer l’argent
  • La capacité à l’utiliser
  • La capacité à le gérer
  • Le fait de donner à l’argent une juste place dans votre vie par exemple :
    o Le regarder comme un moyen, non comme une fin
    o Ne pas le diaboliser, avoir de lui une représentation réaliste et neutre
    o Faire normalement confiance en l’avenir et à vos capacités de rebondir quelle que soit la situation


Dit autrement, pacifier votre relation à l’argent, c’est (re)trouver de la sérénité afin que vos actions soient posées au service de vos objectifs et de la collectivité.

Un autre point qui me semble intéressant de vous proposer est de considérer qu’il est possible de gagner de l’argent en ayant du plaisir.

Cela va à contre-courant des croyances habituelles. Notamment celle du « il faut travailler dur pour réussir » ou du « no pain no gain ».

Pour certaines personnes, le plaisir à exercer leur métier est tel qu’elles ont du mal à demander de l’argent en contrepartie. C’est la croyance collective que s’il n’y a pas un minimum de souffrance, l’argent n’est pas mérité.

Je crois fermement à l’émergence d’un monde où chaque entrepreneur qui est à sa juste place et exerce ses talents est capable de gagner de l’argent proportionnellement au plaisir ressenti.  

Comme un cercle vertueux qui permet d’inspirer les autres à faire de même. Je crois fermement que le monde s’en portera bien mieux !

Pour développer une meilleure relation à l’argent, il y a une clé de compréhension importante à connaître. La voici : ce n’est pas la somme d’argent que vous avez ou n’avez pas qui importe, c’est la façon dont vous allez vivre cet état de fait qui impacte votre sérénité et votre réalité financière.

Votre relation à l’argent ne dépend pas de l’état de vos finances, mais de votre sécurité intérieure.

Travailler votre relation à l’argent, c’est travailler votre sécurité intérieure.

En tant que coach spécialiste de la relation à l’argent, je sais que ce travail peut faire peur. Mais le chemin de la liberté passe par la libération de vos peurs. Mon rôle est de vous accompagner à prendre du recul pour ne plus vous laisser dépasser par les émotions qui vous empêchent de vivre sereinement et d’atteindre vos objectifs financiers.

Imaginez si je vous aidais à changer d’attitude pour faire de l’argent un allié au service d’une vie professionnelle et personnelle plus épanouissante ? Quelle différence cela ferait pour vous ?

J’ai aidé des centaines de femmes à se libérer de conditionnements financiers avec un coaching sur la relation à l’argent.  

C’est une démarche courageuse que vous pouvez faire vous aussi.

Money Up !

〰️〰️〰️〰️〰️〰️

Je mène actuellement une étude sur l’argent et les femmes entrepreneures. Si vous souhaitez y contribuer, je vous invite à compléter ce questionnaire confidentiel.

Et si vous voulez découvrir comment le coaching sur la relation à l’argent peut vous aider, vous pouvez prendre rdv pour une session diagnostic ici.  

Pour aller plus loin

Vous avez besoin d’aide pour  développer votre entreprise ? Je vous invite à un rdv avec moi ici pour voir comment je peux vous aider.

Marjorie Llombart
Marjorie Llombart

Mentore des dirigeantes confirmées et ambitieuses qui veulent avancer plus vite, plus loin et différemment de ce qui se fait d'habitude.

Son approche exigeante crée le cadre au service de la puissance et de la créativité. Elle combine la stratégie, la psychologie et l’intuition.

Auteure et conférencière, elle intervient auprès des médias comme Europe 1, Forbes, Capital, Management, Marie-France etc.

Marjorie Llombart
Marjorie Llombart

Mentor auprès des dirigeantes visionnaires et confirmées qui veulent développer une entreprise rentable, pérenne et alignée.
Ses méthodes innovantes sont basées sur le leadership, l'identité professionnelle et la prise en compte de l’intuition dans la performance de l’entreprise.
Auteure et conférencière, elle intervient auprès des médias comme Europe 1, Forbes, Capital, Management, Marie-France etc.

Illustration demi-étoile Marjorie Llombart Beyond Business Coaching pour entrepreneures et dirigeantes

Vous aimerez lire aussi...