Logo horizontal Marjorie Llombart Beyond Business Coaching pour entrepreneures et dirigeantes

L’art du discernement : une compétence sous-côtée pour les entrepreneurs

Visuel article Discernement pour entrepreneurs

En tant qu’entrepreneure, le choix fait partie de votre quotidien. Décider d’une direction stratégique de développement, valider l’arrivée d’un nouveau fournisseur, suivre une formation pour monter en compétence, trouver un coach…

Certaines décisions sont faciles à prendre, mais d’autres peuvent se révéler plus délicates. Si un tableau avec la colonne + et la colonne – convient très bien aux esprits analytiques, les profils multi-potentiels ont besoin d’autres méthodes plus adaptées au câblage de leur cerveau.

Dans cet article, vous allez découvrir comment le discernement peut être une ressource précieuse en tant que chef d’entreprise.

 

Le discernement, c’est quoi ?

Son origine latine signifie séparer, mettre à part, distinguer.

Le dictionnaire Larousse le désigne comme la faculté d’apprécier sainement les choses.

C’est en fait une aptitude provenant du raisonnement ou de l’expérience qui permet :

  • d’apprécier les choses (les juger avec justesse, selon leur nature et à leur juste valeur),
  • d’apprécier les qualités et les défauts d’une personne,
  • de distinguer le vrai du faux


Par exemple, un manque de discernement m’a conduit à faire plusieurs erreurs d’investissements pour mon entreprise. Celui qui m’a le plus impactée m’a coûté 15.000€ HT et des années de culpabilité, de honte et de remords.

Il s’agissait d’une époque où j’étais très vulnérable (contexte où le discernement peut être diminué), et où j’ai rencontré une personne toxique (elle n’exerce plus aujourd’hui) qui a utilisé de méthodes peu recommandables pour que je signe un coaching avec elle. Accompagnement qui s’est avéré largement décevant et que j’ai interrompu avant la fin.

Morale de l’histoire : même s’ils sont moins attirants que les sirènes du marketing et des réseaux sociaux, cultivez toujours votre bon sens, votre perspicacité, votre sagesse et votre sens critique.

Tout être humain a cette capacité, « en son âme et conscience », d’agir pour son bien et le bien d’autrui. D’utiliser son discernement en vue d’un choix à faire ou d’une action à entreprendre.

Le discernement est donc la capacité d’avoir une perception fine des personnes, des choses ou des événements, et d’y porter des jugements pertinents.

Dans quel but : savoir ce qui est bon ou ce qui ne l’est pas, dans un contexte donné.

 

Une boussole dans la prise de décision

La plupart des difficultés ont pour origine l’ignorance. Le contraire de l’ignorance, c’est la sagesse, le discernement. Si on ne l’utilise pas, on est noyé dans flot d’informations contradictoires ou d’émotions engendrant de la confusion.

Pour y parvenir, il est nécessaire d’apprendre à ne pas se laisser déstabiliser par les émotions. C’est ok de les ressentir lorsqu’elles arrivent, mais ensuite de pouvoir retrouver un état d’équilibre.

Le discernement consiste donc dans un premier temps à ne pas réagir lorsque vous vous sentez touchées car lorsque sous l’influence d’une émotion (peur, tristesse, colère etc), le discernement diminue automatiquement.

Ensuite, vous avez besoin de sortir de l’instant présent car le discernement s’exerce en prenant du recul.

Comment ? Il vous suffit de ralentir un peu, de prendre du temps pour la réflexion ou de croiser les sources pour vérifier les informations.

Voici quelques pratiques à mettre en œuvre au quotidien pour réunir les conditions nécessaires à l’utilisation du discernement :

  • La marche quotidienne (en silence, sans téléhone)
  • La méditation
  • La pratique d’un art (peinture, danse, théâtre, céramique ..)
  • En faisant du sport
  • En écrivant sur un journal personnel
  • Recevoir un massage
  • Se balader dans la nature pendant une à deux heures

Ce sont des temps spécifiques en étant seule avec vous-même, régulièrement, qui vous procurent de la clarté et mettent en place les conditions nécessaires à l’exercice du discernement.

Ce faisant, vous avez accès plus facilement à votre capacité à faire des choix.

Ce ralentissement permet une dynamique d’évolution en vous donnant l’information de ce que vous voulez vivre et de ce que vous ne voulez pas vivre.

Pour les personnes ayant une forme de spiritualité, le discernement est un espace où il existe une forme de clarté, entre le mental et le cœur. Donc si vous arrivez à avoir de la clarté dans votre discernement, vous allez avoir de la clarté dans votre cœur.

Discerner revient donc à mettre votre ego au service de votre âme. Or souvent, c’est l’inverse qu’il se passe, c’est vous qui êtes les serviteurs de votre ego.

Voyons maintenant comment exercer votre discernement afin d’opérer les choix les plus bénéfiques pour vous-mêmes mais aussi pour les autres.

4 conseils pour cultiver votre discernement

Le discernement est une compétence à améliorer continuellement au fur et à mesure que votre entreprise se développe.

Joy Bufalini, une coach américaine, avait évoqué ce sujet. J’avais apprécié son côté pragmatique et je vous retranscris ici une partie de son point de vue. Vous pourrez vous en inspirer dans votre quotidien d’entrepreneure.

1. Choisissez avec qui vous réseautez

Tous les entrepreneurs ne constituent pas votre réseau. Vous n’avez pas besoin de prendre un café ou un « appel de connexion » avec toutes les personnes qui vous invitent. Vous n’avez pas besoin d’assister à un événement en ligne ou en présentiel simplement parce qu’on vous a invité. Avant de vous rendre à un événement, vous pouvez vous renseigner sur le but de l’événement, quel en sera le format, qui sera présent et s’il vous convient.

2. Choisissez à qui vous demandez conseil

Tous les entrepreneurs ou « experts » n’ont pas les mêmes valeurs et priorités que vous. Cela s’applique également aux newsletters, webinaires et podcasts. Soyez très claire sur vos valeurs et le « pourquoi » de votre entreprise. Si vous entendez des conseils marketing qui semblent trop « commerciaux » et qui ne vous conviennent pas, vous n’êtes pas obligé de les écouter. Peu importe si quelqu’un prétend être un expert. Ils n’est peut-être pas votre expert.

3. Choisissez avec qui vous collaborez

Les femmes entrepreneures sont parfois trop complaisantes et finissent par donner de leur temps et de leurs talents à des personnes ou des projets qui n’en valent pas toujours la peine. Vous n’allez pas finir au bûcher si vous refusez un entretien. Apprenez à dire non quand il le faut pour pouvoir dire pleinement oui aux bonnes opportunités pour vous.

4. Choisissez comment vous occupez votre temps

Si vous n’êtes pas intentionnelle concernant votre gestion du temps et des priorités, vous finirez par être dans l’opérationnel toute la semaine sans faire avancer sur les sujets de fond. Ceux qui vous permettent d’atteindre vos objectifs. Soyez ferme en refusant de passer du temps à ce qui ne correspond pas à vos priorités. Vous disposez d’un temps limité chaque jour – soyez perspicace à ce sujet.

Le véritable discernement consiste à découvrir ce qui est bon pour VOUS. Ne laissez pas de bonnes choses entraver les meilleures choses. Vous améliorerez votre discernement au fur et à mesure que vous l’exercez et que votre entreprise se développe. Et vous découvrirez que la peur de passer à côté d’une opportunité s’efface lorsque vous dites « Non » à quelque chose qui ne vous convient pas.

Pour aller plus loin

Vous voulez recevoir mes articles, conseils et inspirations pour vous élever personnellement et professionnellement ? Vous pouvez vous inscrire à la newsletter VIP.

Vous avez besoin d’aide pour développer votre entreprise ? Je vous invite à un rdv avec moi pour voir comment je peux vous aider.

Picture of Marjorie Llombart
Marjorie Llombart

Mentore des dirigeantes confirmées et ambitieuses qui veulent avancer plus vite, plus loin et différemment de ce qui se fait d'habitude.

Son approche exigeante crée le cadre au service de la puissance et de la créativité. Elle combine la stratégie, la psychologie et l’intuition.

Auteure et conférencière, elle intervient auprès des médias comme Europe 1, Forbes, Capital, Management, Marie-France etc.

Picture of Marjorie Llombart
Marjorie Llombart

Mentor auprès des dirigeantes visionnaires et confirmées qui veulent développer une entreprise rentable, pérenne et alignée.
Ses méthodes innovantes sont basées sur le leadership, l'identité professionnelle et la prise en compte de l’intuition dans la performance de l’entreprise.
Auteure et conférencière, elle intervient auprès des médias comme Europe 1, Forbes, Capital, Management, Marie-France etc.

Illustration demi-étoile Marjorie Llombart Beyond Business Coaching pour entrepreneures et dirigeantes

Vous aimerez lire aussi...